Soins

Hygiène dentaire et beauté : les réflèxes à adopter !

On trouve aujourd’hui des brosses à dents à tous les prix – de 1,50 € pour une brosse manuelle basique à plus de 100 € pour une brosse électrique de luxe — les Français ne sont pas pour autant champions de l’hygiène dentaire. Leur consommation se limite à 1,7 brosse à dents par an et par personne au lieu de quatre idéalement.

Or, seul un brossage après chaque repas assure une bonne hygiène dentaire, limitant la formation de tartre, donc de caries. Par ailleurs, la brosse à dents est une arme de séduction garante d’un joli sourire. Pour des résultats irréprochables, il est important d’utiliser une brosse adaptée… avant même de choisir son dentifrice.

Petite ou grande tête ?

Les dentistes sont partisans des petites têtes, car elles peuvent se faufiler dans tous les recoins. Elles sont d’autant plus indiquées que les personnes ont une petite bouche. Les têtes à quatre rangs de poils peuvent s’adapter à l’ensemble de la cavité buccale, à condition qu’elles ne soient pas trop larges. Les brosses à trois rangs facilitent, elles, le nettoyage des faces dentaires au fond de la bouche.

Manche droit ou profilé ?

Un manche ergonomique légèrement coudé permet d’atteindre beaucoup plus facilement les dents du fond. Un bon point également pour les matériaux antidérapants qui facilitent la prise en main.

Souple, moyenne ou dure ?

Les brosses souples ont la côte. Vos gencives saignent facilement ? Vos dents sont sensibles au froid ? Optez pour des brosses à dents souples qui exercent un massage doux et respectent l’émail.

Leur flexibilité leur permet de mieux se glisser dans les espaces interdentaires.

Les moyennes restent les plus utilisées. Elles s’adressent à tous ceux et toutes celles qui ne présentent ni problèmes de dents ni fragilité de gencives. Mais attention : pas de brossage trop appuyé.

Jamais de brosses dures. Elles agressent les gencives et peuvent abraser l’émail. Les dégâts sont, bien sûr, aggravés par les brossages énergiques. Il y a de moins en moins de brosses dures et certaines grosses marques n’en commercialisent d’ailleurs pas.

Manuelle ou électrique ?

En théorie, rien ne vaut un brossage manuel. Mais, en pratique, l’élimination rigoureuse de la plaque dentaire est rare. Brossage trop rapide, mauvais gestes… autant de raisons expliquant le dépôt de tartre malgré une hygiène dentaire régulière. Aujourd’hui, les études montrent la supériorité des brosses à dents électriques : meilleure élimination de la plaque, respect des gencives… Il suffit de se concentrer sur la position de la tête.

A noter : les brosses à piles (autour de 6-7 €) sont plus vendues que les modèles rechargeables sur secteur, plus onéreux.

Les brosses fonctionnant sur secteur donneraient de meilleurs résultats. La différence provenant, entre autres, de la fréquence et de l’amplitude des oscillations.

Comment les brosser ?

Avec une brosse manuelle :

  • Brossez haut et bas séparément.
  • Rouleau ou mouvement rotatif de la gencive vers la dent.
  • Oblique en inclinant la brosse à 45 ° sur la gencive.
  • Suivre toujours le même trajet pour n’oublier aucune face des dents.

Avec une brosse électrique :

  • Appliquez toujours la brosse à la jonction de la gencive et de la dent, sans appuyez trop fort.
  • Déplacez la brosse de droite à gauche, sur les dents du haut, et sur celles du bas.

Pour un nettoyage vraiment efficace :

  • Le brossage, électrique ou manuel, doit durer au moins deux minutes.
  • Il doit se pratiquer après chaque repas.
  • Ne pas mouiller la brosse avant, et surtout pas avec de l’eau chaude. Les poils assouplis sont moins performants.
  • Changer de brosse ou de brossette tous les trois mois, et systématiquement dès que les poils paraissent ébouriffés.

Quelle brosse pour quel âge ?

À partir de deux ans : La brosse est d’abord un outil pédagogique pour acquérir les bons réflexes. Il est important de proposer des brosses spécial enfant ultradouces, avec une petite tête arrondie pour ne pas blesser. Achetez des modèles ludiques, car le brossage ne doit pas être perçu comme une contrainte. La brosse électrique ne peut bien s’utiliser qu’à partir de six ans.

De 6 mois a 4 ans :

N’hésitez pas à brosser les dents de votre nourrisson dès l’apparition des premières quenottes ! Avant que bébé se tienne debout, il faudra favoriser les compresses imbibées d’eau pour : vous veillerez ainsi au bon développement des dents de bébé.

Ensuite, vous pourrez passer au brossage traditionnel avec des poils très souples pour ne pas endommager ses gencives.

De cinq à douze ans :

La brosse à dents pour les juniors doit être souple, avoir une tête courte et un manche plus petit que les modèles adultes.

Au-delà de douze ans :

La taille de la bouche augmente peu et les adolescents peuvent se servir d’une brosse adulte.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de