Food,  Soins

5 astuces pour soulager les douleurs d’une entorse

 

Une entorse peut avoir bien plus de conséquences qu’on ne le croit : si elle n’est pas bien soignée, elle peut laisser des séquelles ou causer un risque de récidive. C’est pourquoi, si vous souffrez d’une entorse à la cheville ou au genou, il est important de prendre votre guérison au sérieux !

Voici 5 astuces pour soulager la douleur en cas d’entorse, mais aussi dégonfler votre cheville ou genou, et faciliter la guérison.

1. Le froid pour soulager la douleur

Première astuce, dont vous avez certainement déjà entendu parler : appliquez du froid sur l’entorse. En effet, le froid a un effet anti-inflammatoire et antidouleur, ce qui va réduire et soulager la douleur due à l’inflammation, mais aussi avoir un effet  vasoconstricteur.

Cela signifie que si vous l’appliquez immédiatement après l’apparition de l’entorse, le froid va aider à réduire le gonflement.

Pour cela, on déconseille d’appliquer directement des glaçons sur la peau, ce qui pourrait causer des brûlures. Evitez également les bombes de froid, car il faudra l’utiliser souvent dans le cas d’une entorse, et cette solution est donc très peu économique. Mieux vaut recourir à une poche de gel, que vous aurez au préalable placé au congélateur (au cas où, il peut être intéressant d’en avoir toujours une dans son congélateur !).

Le sac de congélation

Si vous n’en avez pas, vous pouvez toujours utiliser un sac de petits pois congelés (ceux-ci vont bien épouser la forme du genou ou de la cheville), ou un sac rempli de glaçons, entourés d’un linge. On applique pendant 10 à 15 minutes 3 fois par jour, pendant les 48 heures surtout, plus si la cheville ou le genou reste gonflé.

2. L’harpagophytum comme anti-inflammatoire

L’harpagophytum est l’une des plantes les plus efficaces pour un traitement anti-inflammatoire naturel. Cette plante sauvage originaire du désert africain, de la famille des Pédaliacées, se reconnait par ses fleurs mauves, ses feuilles crantées, et ses fruits surnommés « griffes du diable ».

Un complément alimentaire riche en Harpagoside

L’harpagophytum est un tubercule : c’est dans les racines, qui constituent 90 % de sa masse totale, que l’on trouve la grande majorité de ses principes actifs, notamment l’Harpagoside, une substance anti-inflammatoire.

L’harpagophytum est utilisée surtout pour des traitements anti-inflammatoires, notamment pour soulager les douleurs articulaires (comme l’arthrose), les tendinites, ou les douleurs musculaires. Elle est aussi efficace pour stimuler l’appétit et faciliter la digestion. On la consomme sous forme de compléments alimentaires (comprimés ou gélules contenant de la poudre de racines séchées) ou en décoction. Préférez les extraits normalisés à près de 40% en harpagosides pour bénéficier de tous ses bienfaits. La posologie varie selon les formulations. Le traitement peut aller jusqu’à 2 mois si l’entorse est toujours douloureuse. Choisir de préférences des compléments alimentaires sûrs et naturels, ceci se vérifie dans la composition des produits.

3. L’argile verte pour dégonfler

L’argile verte est un remède naturel qui a de nombreuses utilités. En effet, l’argile verte est réputée comme traitement anti-inflammatoire, pour la peau comme pour les articulations. Pour soulager les douleurs d’une entorse et faire dégonfler la zone, réalisez un cataplasme d’argile verte avec de la pâte d’argile verte, achetée en pharmacie ou concoctée en mélangeant de la poudre d’argile verte et de l’eau à température ambiante.

Pour faire le cataplasme, appliquez la pâte d’argile verte sur la cheville ou le genou et entourez d’un film alimentaire. Vous devez garder le cataplasme pendant 1 heure minimum. Ensuite, rincez. Vous pouvez renouveler plusieurs fois par jour tant que la douleur persiste.

Attention, l’action antidouleur de l’argile verte est plus lente que celle de la glace par exemple. On vous conseille d’utiliser les deux méthodes en alternance !

4. Les huiles essentielles

Les huiles essentielles peuvent faire beaucoup de choses, y compris soulager des douleurs inflammatoires. Dans le cas d’une entorse, certaines huiles essentielles permettront d’accélérer la guérison, en complément d’autres traitements anti-inflammatoires comme l’application de froid ou la prise d’harpagophytum.

C’est le cas notamment des huiles essentielles suivantes :

  • L’huile essentielle de menthe poivrée, qui a un effet antalgique et procure une sensation de froid ;
  • L’huile essentielle de gaulthérie couchée, souvent utilisée par les sportifs pour ses effets anti-inflammatoires et décontracturants ;
  • L’huile essentielle d’eucalyptus citronnée, réputée pour ses propriétés anti-inflammatoires ;
  • L’huile essentielle d’hélichryse Italienne, anti-inflammatoire et reconstituante des tissus.

Vous pouvez également réaliser une synergie d’huiles essentielles spéciale entorse en mélangeant plusieurs huiles essentielles.

Pour soulager vos douleurs d’entorse avec une huile essentielle, appliquez de manière localisée sur la zone jusqu’à 4 fois par jour. N’appliquez jamais l’huile essentielle pure à même la peau : diluez-la dans une huile neutre comme l’huile de macadamia ou l’huile d’olive.

5. La contention pour accélérer la guérison

Enfin, dernière astuce pour soulager naturellement les douleurs d’entorse et accélérer la guérison : la contention. Cette méthode permet de maintenir l’articulation pour lui permettre de cicatriser, en limitant les mouvements sans non plus immobilier votre genou ou cheville.

Pour ce faire, rendez-vous dans une pharmacie et achetez une chevillière ou une genouillère souple (remboursée sur prescription). Il faudra la porter 10 jours minimum, en laissant le pied ou le genou en position neutre. La première fois, vous pouvez demander à un professionnel de le faire pour être sûr de bien faire.

 

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de