Comment bien gérer son budget familial ?

La concurrence que mènent les entreprises entre elles faire générer toutes sortes de tentation chez n’importe personne, si bien que l’on a tendance à confondre les besoins secondaires et primaires. De ce fait, seule une bonne gestion des ressources et des emplois permettra de garantir un présent serein et un futur sécurisé.

La femme étant le centre, l’œil  et l’oreille de la famille, nous verrons comment elle peut gérer le budget familial en complicité avec le reste de la famille de manière à l’aider à être stable financièrement en dépit de toutes ces pressions socio-professionnelles.

Impliquer toute la famille dans la gestion du budget

La gestion du budget ne peut se faire sans l’adhésion de toute la famille. En effet, même si vous êtes à l’origine, la gestion du budget ne doit pas reposer sur l’épaule d’une personne. Une discussion de couple doit s’imposer de sorte à responsabiliser tous les membres de la famille. Vous devez trouver un terrain d’entente qui vous permettra de fixer une règle commune et de la respecter sur le long terme. Et surtout, déterminez les objectifs qui vous tiennent à cœur et vous donneront la motivation nécessaire pour le respect du budget voté. Les enfants ne doivent pas être en reste ; ils devront aussi être sensibilisez à la valeur de l’argent et expliquez-leur que vous ne pouvez pas tout acheter. Ils doivent avoir l’esprit de sacrifice et savoir que l’avenir se prépare pendant le présent. Vous pouvez, par exemple, leur donner la responsabilité à l’adolescence de gérer leur argent de poche, selon les priorités.

Quelques habitudes à avoir pour mieux gérer son budget

Le budget ne peut être fait sans avoir une connaissance réelle des ressources et des emplois. Dans un premier temps, dressez la liste de toutes vos dépenses. D’abord les dépenses mensuelles inévitables, comme le loyer, les factures, les assurances…, puis la liste des autres dépenses qui n’est pas aussi simple à rédiger qu’on pourrait le croire. Le mieux pour les identifier est de vous astreindre, pendant au moins deux mois, à les noter sur un carnet quotidiennement. Dressez la liste de tous vos revenus, c’est bien souvent la partie la plus facile à compléter. Définir les postes difficilement compressibles. D’abord le logement, qu’on soit propriétaire ou locataire, il représente une part importante du revenu de la famille. Ensuite les impôts dans de nombreux cas, l’approvisionnement alimentaire du mois, l’essence de la voiture, l’entretien et les imprévus comme les vêtements, le transport que l’on peut regrouper dans l’argent de poche. Vous pouvez prévoir si vos revenus vous le permettent des sommes pour les loisirs, culture et vacances. Le tout est d’éviter le gaspillage et d’opter pour les petits prix de bonne qualité.

Aucune étiquette 0 commentaire 0

Aucun commentaire.

Qu'est-ce que vous pensez?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *